Un des éléments les plus importants dans la mise en place d’une morning routine. C’est d’adapter cette habitude à soi. L’une des façons de faire ça, c’est à travers les activités que l’on choisit d’y intégrer. Peut-être que certains parmi vous n’ont pas envie de lire des livres de non-fiction (développement personnel, business, etc.) ? Peut-être que vous préférez par exemple suivre des formations en ligne, ou bien apprendre une nouvelle langue. Si c’est votre cas, la suite de cet article va vous plaire 😉

Cet article a été rédigé par Lauriane Copet du blog Marathon des Langues qui donne des conseils concrets, des défis, des plans d’actions et des boosts de motivation pour franchir la ligne d’arrivée avec les langues étrangères. Aujourd’hui, Lauriane partage avec nous ses conseils pour apprendre une langue grâce au rituel matinal. Je lui laisse la parole.


Avant de commencer, j’ai une question pour vous, ? Connaissez-vous les 3 piliers de la réussite dans l’apprentissage d’une langue ?

Apprendre une langue n’est pas un projet facile. Beaucoup décident de s’y mettre le 1er de l’an ou entre le fromage et le dessert. Mais malheureusement, ces personnes n’arrivent jamais à atteindre cet objectif.

Pourquoi ?

C’est un projet à moyen/long terme qui requiert de la régularité, de la motivation et de la persévérance. Un véritable investissement personnel, mais voilà il faut trouver du temps et suivre une méthode efficace.

C’est un projet à part entière. Vous allez découvrir dans cet article comment la Morning Routine m’a permis de réussir ma course des langues.

Un rêve éveillé

C’est en novembre 2016. Le soleil brille. Le sable fin est chaud sous mes doigts. J’entends les vendeurs ambulants crier pour vendre leur thé local. Je suis allongée sur la plage d’Ipanema à Rio. Je réfléchis. Le moment est agréable. J’ai le temps. Je suis détendue.

Mais seulement pendant un mois. J’ai le droit d’avoir du temps. Je dis seulement car cette liberté vaut de l’or. La liberté d’avoir le temps. Loin des horaires de travail et du stress quotidien. Mais je savais aussi que tout ça, serait terminé en un éclair. Je réfléchissais non pas à, où j’allais bien pouvoir sortir le soir (bon d’accord, un peu quand même^^) mais je passais beaucoup de temps à penser à ma vie.

Sur le moment ma vie était géniale. Je faisais exactement ce que j’aimais. Apprendre des langues. J’avais décidé de rester un mois dans une école pour apprendre le portugais. J’ai toujours adoré faire ça. Prendre un billet d’avion, me rendre dans le pays plusieurs mois et m’imprégner des lieux. J’étais étudiante, je partais souvent plusieurs mois. Pas d’enfant, pas de crédit, pas de contrainte : la liberté.

Fin de la liberté

Puis je suis entrée dans la vie de salariée. J’ai découvert le carcan des 5 semaines de congé par an. Ça signifiait la fin des voyages linguistiques longue durée ? Impossible.

Je sais ce que vous allez me dire : « c’est la vie ma pauvre fille », oui effectivement, c’est la vie traditionnelle de beaucoup de personnes, mais ce n’était pas la vie que j’avais choisie jusqu’ici. J’avais l’habitude des voyages, de rencontrer des personnes du monde entier, de vivre comme je voulais, je connaissais la liberté et tout allait s’arrêter du jour au lendemain. Comme tout changement, c’était difficile à accepter.

Comment faire ?

Ma réflexion était la suivante : je suis passionnée de langues étrangères, je souhaite continuer à les apprendre mais je ne pourrai plus voyager. Quelles sont les solutions ?

Un après-midi dans ma chambre, perchée au 17ème étage de mon immeuble, au cœur d’Ipanema, avec vue sur favela, je faisais des recherches sur internet. Puis, je suis tombée sur le blog de Laura Mabille. Celui que vous êtes en train de lire. J’ai aussitôt baissé le son de ma télévision pour me concentrer. Je le sentais. Je savais que j’avais mis le doigt sur quelque chose.

J’ai lu presque tous les articles du blog pour ne pas dire, la totalité. Mais aussi les résumés de livre que Laura envoie par e-mail. C’était une révélation ! Et pourtant l’idée était simple. Se lever tôt pour réussir.

Routine des langues

J’avais trouvé ! J’allais mettre en place cette méthode pour apprendre des langues, une fois de retour dans la vie active.

Je vous propose de découvrir tout de suite ma propre routine des langues. Vous pourrez l’intégrer immédiatement dans votre quotidien. Vous pourrez naturellement l’adapter à votre langue cible. Je vous donne des ressources pour différentes langues à la fin de l’article.

ROUTINE MATINALE

— Réveil à 5h30

— 10 minutes de yoga pour bien me réveiller

— 10 minutes de méditation pour être concentrée

ROUTINE DES LANGUES

— 10/15 minutes : méthode Assimil. C’est un livre qui contient des leçons sous forme de conversations, suivies de quelques phrases à traduire et à compléter. Le vocabulaire et quelques points de grammaire sont expliqués synthétiquement. L’idéal est de faire une leçon par jour.

— 3/4 minutes : écriture de 2/3 phrases sur mon calepin, je recherche le vocabulaire que je ne connais pas sur le dictionnaire en ligne Reverso

— 3 minutes : écoute des news + prise de notes du vocabulaire sur un calepin

— 5 minutes : application Mosalingua (je le fais pendant le petit-déjeuner ou dans les toilettes ^^ => j’optimise 🙂 )

Et comme une langue ne s’apprend pas par bloc mais par créneaux, je vous propose le prolongement de ma routine au quotidien. Non seulement, c’est plus facile de se trouver de petits créneaux en cours de journée mais en plus c’est mieux pour l’assimilation. On mémorise mieux quelque chose en plusieurs fois.

PROLONGEMENT DE LA ROUTINE DES LANGUES

Dès que j’ai quelques minutes libres dans la journée, je dégaine mon téléphone pour jouer avec mes applications de langues: Duolingo, Mindsnacks ou encore chatter avec un natif sur Hello Talk ou Tandem.

Et le soir, quand je mange seule, ou quand je cuisine, ou quand je repasse je mets Netflix dans la langue cible. Même seulement 10 minutes. C’est très bien. C’est même mieux. Il ne faut pas se sentir obligé de regarder un épisode entier surtout quand on manque de temps. Envisagez les choses par petits morceaux. Non seulement, vous aurez moins d’excuses pour ne pas le faire, mais en plus vous progresserez plus rapidement. Un peu chaque jour, est mieux que 3 heures d’un coup 1 fois par semaine.

Je m’impose aussi 30 minutes d’oral tous les dimanches avec un natif via Italki. Et ce, dès la première semaine d’apprentissage.

Les ressources

Vous trouverez ci-dessous de nombreuses autres ressources. Je vous invite à les :

1- Tester

2- Faire une sélection d’2/3 ressources

3- Faire un planning quotidien/hebdo et minuter vos actions

4- Appliquer

Anglais

Lecture

 BBC News : site d’informations britannique

LingoZING : c’est une application pour lire des BDs, avec traduction et explication du vocabulaire.

Application

Gymglish : C’est une application qui fait travailler la compréhension écrite, orale, la grammaire, l’écriture. Je considère que c’est un outil indispensable.

Podcasts

Thomas Carlton apprendre l’anglais

Englishclass101.com : est un site dédié pour apprendre l’anglais en podcast

Vidéos

English Extra sur YouTube

Les Conférences TED : pour se cultiver et améliorer son anglais, possibilité d’ajouter les sous-titres et ralentir le rythme de la vidéo.

Yabla : pour apprendre l’anglais à travers de vidéos

Multi-langues

Mosalingua : application pour apprendre du vocabulaire

Babbel : est une application de qualité que je trouve assez complète

Duolingo : application qui utilise le jeu. Bonne appli’ mais je trouve qu’on est trop passif dans l’apprentissage

Videos

Easy languages : vidéos dédiées pour des apprenants

Oral

Italki : pour échanger oralement avec des natifs du monde entier, via skype.

Ce n’est pas fini

Pour continuer l’histoire, je ne me suis pas arrêtée là. J’ai trouvé cette routine matinale tellement puissante que j’ai voulu l’exploiter au maximum. J’avais trouvé le temps d’apprendre des langues, c’était bien mais ça ne me suffisait pas. Laura m’avait inspirée au travers de son blog. Je n’aurais sans doute jamais découvert cette méthode sans elle.

J’ai alors pensé, mais pourquoi ne pas faire comme Laura ? J’ai des choses à partager, des expériences, des conseils. Pourquoi les garder pour moi ? Autant en faire profiter aux autres. De plus, à mesure d’avoir des demandes de conseil pour apprendre une langue autour de moi, j’ai décidé de sauter le pas. J’ai moi aussi créé un site sur lequel je partage mes astuces : le Marathon des Langues.

Vous avez toutes les cartes en main. Il n’y a plus qu’a. Je suis ravie d’avoir pu partager mon expérience avec vous. J’espère vraiment que ces conseils apporteront de la valeur dans votre routine des langues. Et n’hésitez pas à nous raconter vos expériences avec les langues dans les commentaires. Encore merci à Laura 🙂

 

Pin It on Pinterest