Ça a déjà dû t’arriver.
En tout cas ça m’est arrivé plein de fois, avant que je ne trouve une solution au problème.

Je me dis « okay, voilà mon objectif pour les 3 prochains mois ». Sur le moment, je suis sincère avec moi-même, je veux vraiment atteindre cet objectif. Je le garde en tête pendant 1 jour ou 2. Puis le quotidien s’en mêle et après 2-3 semaines, je réalise que tout ce temps est passé et que je n’ai avancé en rien.
Et c’est encore pire avec plusieurs objectifs en simultané !

Je te propose d’abord de reprendre les bases : il faut déjà commencer par AVOIR UN CAP.

Avant d’aller plus loin, si tu t’intéresses à la productivité, j’ai résumé 2 livres références en la matière (l’Art d’Aller à l’Essentiel et The One Thing), tu peux les télécharger gratuitement ici.

🎯 POURQUOI AVOIR UN CAP 🎯

Sans cap, nous sommes juste un navire sans voile, sans moteur, qui se laisse porter par le courant, qui s’en remet aux éléments et aux circonstances extérieures pour l’amener quelque part, n’importe où …

C’est comme Alice, dans Alice au Pays des Merveilles qui demande au chat :
« Pourriez-vous me dire s’il vous plait quel chemin je dois prendre ?
-Tout dépend où vous souhaitez aller, lui répond le chat
– Cela m’est égal, répond Alice
– Dans ce cas peu importe le chemin que vous prenez ! »

Qu’êtes-vous en train de faire en ce moment ?
Est-ce que vous vous laissez dériver, porté par des forces extérieures ?
Ou est-ce que vous avez choisi un cap vers lequel avancer ?

Avoir choisi votre cap est une partie de la bataille.
Mais il y en a une autre, pas des moindres, qui arrive ensuite : GARDER le cap.

✈️ L’IMPORTANCE DE CHECK-UPS RÉGULIER POUR VÉRIFIER QUE VOUS GARDEZ LE CAP ✈️

En 1979, un avion avec à son bord 257 personnes quitte la Nouvelle-Zélande pour un vol touristique au-dessus de l’Antarctique. Mais les pilotes ignorent que quelqu’un a changé les coordonnées de vol de 2 petits degrés, l’amenant 28 miles à l’est de l’endroit où il devait être. Alors qu’ils approchent l’Antarctique, les pilotes descendent pour permettre aux passagers de voir les magnifiques paysages. Malheureusement, les coordonnées incorrectes les placent directement au-dessus du volcan actif du Mont Erebus. La neige sur le volcan se mélange avec les nuages et laissent penser aux pilotes qu’ils volent au-dessus d’une plaine. Le temps que les instruments de bord les alertent qu’ils approchent du sol, il est trop tard. L’avion s’écrase et en emportant avec lui tout le monde à son bord.

L’exemple peut sembler extrême, mais il illustre parfaitement la nécessité d’avoir un cap, et SURTOUT, de vérifier régulièrement que vous avancez toujours selon ce cap.

Je faisais exactement comme cet avion. J’avais un cap, mais je ne vérifiais pas que j’avançais toujours dans la bonne direction.

On le sait tous en pratique, non ? On peut avoir des objectifs, être sincère avec nous-même dans notre désir de les réaliser, mais le quotidien est capable de nous faire sortir très facilement de la route que l’on avait choisi. Et bien souvent on ne s’en rend compte que quelque temps après, ou alors pire, lorsqu’il est trop tard.

La meilleure façon que j’ai trouvé pour contrer ça, c’est de faire un point régulièrement pour me remémorer mes objectifs et programmer du temps pour avancer dessus.

 L’AUTRE OBSTACLE À SURMONTER 

On a parfois la sensation d’être en position de victime, d’avoir des contraintes dont on ne peut pas se sortir et de ne plus être le maître de notre temps. C’est peut-être vrai dans certains cas. Mais souvent, nous avons bien plus de contrôle sur notre temps que nous le pensons. Nous pouvons dire non.

Quelqu’un vous propose un RDV à un horaire qui ne vous arrange pas vraiment ?
Ne dîtes pas oui. Demandez-lui un autre créneau.

La personne en face ne connait pas votre planning. Ne connait pas vos priorités. Elle propose selon SES priorités.
C’est VOUS qui connaissez vos priorités.
C’est VOUS qui êtes en charge de les faire valoir.
VOUS êtes le maître de votre temps.
C’est VOTRE vie.
Si VOUS ne protégez pas votre temps, qui le fera à votre place ?

COMMENT VÉRIFIER RÉGULIÈREMENT SON CAP ?

En faisant des points régulièrement pour vérifier que vous êtes toujours sur les bons rails. Et si non, pour pouvoir ajuster le tir.

Je le fais personnellement 1 fois par mois, 1 fois par semaine et 1 fois par jour, à des niveaux différents.

Dans ma formation Décupler sa Productivité, je couvre ce sujet dans le module 3. Ces moments deviennent la clé de voute de votre système d’organisation. Les inscriptions sont actuellement fermées mais la formation rouvrira ses portes bientôt. Si tu es intéressé, dis-le moi par email à contact@lauramabille.fr pour que je te tiennes informé 😉

Est-ce que tu as la sensation de t’être laissé dériver ces derniers temps, ou bien d’avoir avancé vers tes objectifs ?

Qu’est-ce que TU fais / pourrais faire pour vérifier régulièrement que tu gardes bien le cap ?

Dis-le nous dans les commentaires 🙂


Cet article a initialement été publié par Laura Mabille sur le groupe Facebook « Libres et Productifs »

Pin It on Pinterest